La fermeadminmohair

Mohair en Touraine – La ferme des hauts bourdiers

Nos chèvres, originaires de Turquie, adaptées aux conditions de vie difficiles, apprécient beaucoup les prairies bien grasses de la Touraine.

Elles se nourrissent d’herbe à la belle saison et de foin l’hiver, complétés d’orge et de tourteau de colza produits sur la ferme, afin d’assurer une croissance régulière de la laine.

Après 5 mois de gestation les chevreaux naissent en Mars et tètent leur mère pendant 3 mois.

La tonte effectuée 2 fois par an en Février et en Août, nous donne la matière brute nécessaire à la confection de nos produits en mohair.

Notre exploitation agricole (céréales, oléagineux, prairies et élevage) est menée en méthode biologique, contrôlée par l’organisme « Bureau Véritas Certification France« .

Notre lainele Mohair naturel

Après la tonte, interviennent de nombreuses opérations avant d’arriver à l’écharpe ou le gant qui nous tiendront chaud cet hiver.

A la ferme nous trions les toisons de chaque animal afin de les libérer de leurs salissures et nous éliminons le jarre (poil piquant et blanc indésirable) pour garantir une douceur incomparable à notre mohair.

C’est cette opération qui fait la différence avec le mohair d’importation.

Puis après avoir classé la laine brute selon sa finesse, nous la confions à des professionnels du textile qui en assurent la transformation.

Ces entreprises ( filateur, teinturier, tisserand, bonnetier ) sont localisées en France à l’exception de la filature qui est en Italie.

Celles-ci répondent toutes au cahier des charges sur les normes environnementales et la législation du travail.

Les colorants utilisés pour nos teintures respectent toutes les normes européennes ( CE Reach ).

Pour mieux comprendre ce fonctionnement, nous vous invitons à visiter le site des éleveurs de chèvres angora : www.mohair-france.com

Le mohair est une fibre :

– naturelle

– douce et légère

– chaude et isolante

– fine et souple

– qui ne s’enflamme pas

– qui ne retient pas les odeurs